Etape 8 - Reclesne - La-Nocle-Maulaix

Publié le par hexafoufou

5 sections pour cette 8ème étape.
La trace de la première section est accessible ici.
Pour passer aux suivantes, utilisez le bouton... "suivant".
 
Section
Jusqu'à
A pied
A vélo
Distance (km)
8.1
St-Léger-sous-Beuvray
CH
-
22.0
8.2
Larochemillay
NH
MH
11.98
8.3
Chevrette
MH
NH
6.0
8.4
Savigny-Poil-Fol
CH
-
12.75
8.5
La-Nocle-Maulaix
NH
-
7.42
 
Départ : 5h20 -  Arrivée : 12h30
 
 
60.15
 
Papa a quitté le camping-car au petit matin pour entamer cette huitième étape à 5 heures 20. Il a couru sur de petites routes campagnardes par un temps "idéal". C'est enveloppé de cette fraicheur qu'il a assisté à la levée du brouillard sur les champs, le soleil teintant les nuages de rose dans son ascension. Au fil de ces 22 premiers kilomètres il a croisé le chemin de châteaux qu'il a apprécié d'admirer. Ici il n'y a que des champs destinés à l'élevage. Aujourd'hui et pour la première fois depuis le début de notre périple j'ai rejoint Elias et Hannah dans leur réveil difficile. J'ai déjeuné rapidement, à moitié endormie. Hannah et Elias m'ont succédé, celui-ci encore plus morose que la veille. Nous avons retrouvé papa à la sortie de St Leger sous Beauvray. La fraicheur a enchanté maman. Moi, à vélo, je gelais, guettant les rares zones ensoleillées. L'une soupirais donc quand l'autre se réjouissait, voulait descendre quand l'autre voulait monter, rêvait de fraicheur quand l'autre recherchait la chaleur. Comme quoi en courant ou à vélo, les points de vue sont bien différents ! Cette portion du parcours nous a cependant plu quelque soit le temps. Les paysages étaient charmants et les routes peu fréquentées. Maman m'a cédé sa place au pied de l'église de Larochemillay alors que la chaleur était montée depuis un moment déjà. Nous y avons demandé notre chemin à un monsieur dont la petite maison semblait transportable. Il n'a cependant pas su nous renseigner et nous avons poursuivis à petits pas. J'ai apprécié ce relais d'un peu plus de cinq kilomètres. Après deux ou trois arrêts pour consulter la carte nous avons finalement trouvé Chevrette, où nous attendait le camping car. Hannah avait fait retrouver sa bonne humeur à Elias en cachant ses peluches aux quatre coins du camping-car. Je suis allée me rafraichir rapidement. Entre deux mots échangés entre nous, une vache du  champ voisin nous répondait ! Papa est parti pour Savigny-Poil-Fol, capitale de l'épilation selon maman. Nous l'avons suivi quelques minutes plus tard. C'est à côté  de l'église que nous nous sommes garés. Nous y sommes rentrés rapidement. Même là, la fraicheur semblait avoir déserté. En sortant nous avons aperçu un élevage de poneys Connemara, particularité de la commune. En attendant notre coureur nous avons regardé "Les émotifs anonymes". Maman a, comme chaque jour, fini cette étape avec un dernier relais d'un peu plus de 7 kilomètres. Elle s'est arrêtée à chaque coin d'ombre pour y boire et y reprendre son souffle, accablée par une chaleur étouffante. Elle a évolué dans de jolis paysages, rencontrant un certain nombre de chiens tout au long de son parcours. Elle nous a rejoints au camping de La Nocle-Maulais. Une fois de plus nous n'avons trouvé personne à l'accueil et, comble du malheur, les sanitaires étaient fermés. Nous nous sommes consolés en pique niquant sur notre table pliante. Les carottes râpées et cubes d'avocat en particulier nous ont fait du bien. Nous avons tout de même pu faire une petite lessive, maman et  moi, tandis que papa lavait la vaisselle. Nous avons ensuite mis les voiles (encore !) pour rejoindre les coureurs de La Loire Intégrale. Nous nous sommes garés contre un terrain de foot, autour duquel les coureurs s'étaient installés. Nous les avons rencontrés sous une grande tente. Deux ou trois d'entre eux se reposaient, d'autres buvaient autour de tables, les derniers couraient encore.  Chaque arrivée était accompagnée de chaleureux applaudissements. Il m'est immédiatement apparu que courir en solo n'empêchait pas ces coureurs de former une équipe. Papa et maman ont bien discuté avec eux et Hannah, Elias et moi nous sommes vu offerts des sodas. Au menu de ce soir : choucroute de poisson et tarte au chocolat, poires et amandes, cuisinées par leur cuisinière et kinésithérapeute. De quoi les aider à repartir le lendemain ! Nous les avons quittés peu avant 18 heures pour retourner au camping, où nous avions laissé notre linge et notre table. Nous sommes allés nous baigner dans le lac avoisinant. L'eau était encore pleine du soleil de l'après midi. Y nager était un peu comme écouter Lana del Rey chanter, toutes fenêtres ouvertes. Ca avait un certain goût de liberté. Nous sommes restés dans l'eau jusqu'à l'heure du repas. Maman nous a préparé des courgettes et des pâtes, que nous avons mangées avec des maquereaux. Au dessert : crèmes glacées. De quoi envoyer en l'air le plus équilibré des repas. Mais c'était bon, bon, bon… Je suis ensuite allée prendre ma douche. A défaut de me rafraichir, l'eau des sanitaires étant chaude (génial…), j'ai pu me débarrasser du sable qui était resté collé à ma peau. A 21 heures passées il fait encore bien chaud et nous savons tous que cela n'ira pas en s'améliorant. En espérant réussir à trouver le sommeil…
 
A suivre…
 
DSCN6003-1024DSCN6004-1024DSCN6008-1024DSCN6010-1024DSCN6020-1024DSCN6032-1024DSCN6042-1024DSCN6044-1024DSCN6049-1024DSCN6062DSCN6068-1024DSCN6069-1024DSCN6071-1024DSCN6073-1024DSCN6077-1024DSCN6080-1024

Publié dans Diagonale 1

Commenter cet article

Rémi 23/07/2013 23:04

Belle rencontre avec les coureurs de la Loire Intégrale ! La route se poursuit, la chaleur devrait s'atténuer...courage...

Maddan 23/07/2013 11:28

Mamie et moi ne pouvons qu'applaudir toute la famille mosellane qui doît se lever très tôt,courrir sous un soleil de plomb,rameuter le duo Hannah Elias,avant de s'ébrouer sous où dans l'eau
bienvenue!
demain soir,vous serez à peu près à la moitié de l'hexagonale:c'est déjà formidable!
Courage à tous.Nous serons là,avec vous,à compter du vendredi 26.Un bravo très spécial à Marion pour ses excellents commentaires.
Bises à tous .Papy et Mamie.