Etape 15

Publié le

Samedi 30 juillet
de Lucey (6h) à Vic-sur-Seille (14h)
prévu : 67km   ---  couru : 70km
 
Utilisez les flèches pour passer d'une section à la suivante
           
  Section A pied A vélo Distance (km)  
  1 Christophe, Giuseppe, Philippe - 26,28  
  2 Nathalie, Giuseppe, Philippe - 11,5  
  3 Marion, Giuseppe, Philippe Peter, Christophe 11  
  4 Peter Marion, Christophe 11  
  5 Hannah Maman 3,01  
  6 Nathalie Hannah 6,84  
        69,63  
           

Papa s'est levé à une heure record ce matin pour se faire emmener dès 5 heures 30 à Lucey. Tonton l'y ayant gentiment déposé, notre coureur s'est lancé pour 26 kilomètres. Parti immédiatement sur un bon rythme, il a pu apprécier la fraîcheur de ce début de journée ainsi que la compagnie de Giuseppe et Philippe, les deux coureurs l'ayant en effet rejoint au douzième kilomètre. Arrivé chez grand-maman, papa nous a trouvés petit déjeunant, alors même qu'il était 8 heures passées. Élias, Hannah, Peter et moi avons d'ailleurs pu continuer à traîner encore un peu pendant que papa prenait sa douche et que maman partait pour 12 kilomètres. Avec ses accompagnateurs, elle a entrepris de traverser Frouard, Pompey et Custines, échappant à un parcours urbain grâce à une piste cyclable presque continue et profitant d'être guidée. A l'église de Faulx, ça a été à Peter et moi d'enfiler les baskets pour 22 kilomètres que nous nous sommes partagés également. La sortie du village donnait directement sur une petite piste cyclable qui ressemblait davantage à un chemin forestier mais qui n'en était pas moins agréable. Montée à un bon petit rythme sur les pas de Philippe, j'ai poursuivi sans ralentir lorsque nos accompagnateurs nous ont laissés pour aller déjeuner. Assez contente de moi, j'ai laissé ma place à Peter en haut d'une montée. Ce dernier n'a pas pour autant été épargné par le dénivelé, entamant un relais qui allait s'avérer assez peu roulant. Malgré une section particulièrement difficile qui nous a fait passer entre les champs par un petit chemin vallonné et encombré d'herbes hautes, notre coureur s'en est remarquablement bien sorti, réussissant comme il l'espérait à être plus rapide que la veille. Lorsque nous avons retrouvé maman et les petits, papa, Peter et moi nous sommes directement mis en route pour le camping. Alors que Peter et moi déjeunions, maman et Hannah finissaient de courir une portion de quelque 10 kilomètres qu'elles s'étaient partagée, tandis qu’Élias les suivait à vélo. Cette dernière section, assez vallonnée et très chaleureuse, a fait quelque peu souffrir nos sportifs déjà fatigués. Malgré des voisins bruyant et des douches à la température difficilement réglable, l'arrivée au camping a donc été une assez bonne surprise. J'ai en tout cas été assez impressionnée par la vue du lac et de ses passerelles et, alors que certains s'enthousiasment pour la perspective d'une ballade en pédalo, d'autres attendent avec intérêt la visite du musée Georges de La Tour, situé tout près d'ici, dans le village natal du peintre. Enfin, notre journée de course s'est achevée relativement tôt et nous profitons désormais de quelques heures de repos avant la nuit et la perspective d'un seizième départ.

Etape 15
Etape 15
Etape 15
Etape 15
Etape 15
Etape 15
Etape 15
Etape 15
Etape 15

Publié dans Diagonale 2

Commenter cet article

papy et mamie 31/07/2016 17:12

Revenus à la maison,nous avons enfin pu lire les 7 derniers CR de Marion.
Encore bravo
Il ne vous reste plus que l'arrivée triomphale à Strasbourg demain.
Voilà une deuxième diagonale rondement menée,sans trop de casse!
Félicitations à tous,bon repos bien mérité et très bon mois d'aoüt.
Bises

Christophe 31/07/2016 17:31

Merci beaucoup de l'avoir partagée avec nous et de nous avoir régalés de salades !
Bonne cure et à tres bientôt !