Etape 6 - Selongey-Sombernon

Publié le par hexafoufou

6 sections pour cette 6ème étape.
La trace de la première section est accessible ici.
Pour passer aux suivantes, utilisez le bouton... "suivant".
 
 Section
Jusqu'à
A pied
A vélo
Distance (km)
6.1
Vernot
CH
-
23.0
6.2
Francheville
NH
MH
12.0
6.3
Cestres
MH
NH
5.0
6.4
Puits XV
CH
NH
9.46
6.5
(un peu plus loin)
HH et NH
-
1.01
6.6
Sombernon
NH
-
6.16
 
Départ : 6h30 -  Arrivée : 13h30
 
 
56.63
 
C'est au camping de Selongey que je me suis réveillée ce matin. Je suis allée prendre une douche dans les sanitaires mis à disposition des clients puis suis retournée au camping car y prendre mon petit déjeuner. J'ai pris mon temps, mangeant avec lenteur. Les odeurs de pain beurré et de lait chocolaté n'ont pas aidé les loulous à se lever. Ce n'est que quelques instants avant le départ du camping car qu'ils ont émergés, plus ou moins réveillés. La propriétaire du camping, avec laquelle maman avait discuté la veille, lui expliquant notre périple, nous a saluéss et encouragés pour la suite. Alors que nous nous mettions en route pour Vernot, papa parcourait les 23 kilomètres qui nous en séparaient depuis 6 heures 30. Il a progressé sur une route très fréquentée jusqu'au 15ème kilomètre, à partir duquel son relais s'est révélé être bien plus agréable. Maman et moi avons eu un peu plus de mal à démarrer. Une fois coiffée et chaussée, je suis montée sur mon vélo, prête à escorter notre coureuse. Il faisait encore frais. La route a un moment serpenté entre des champs de blé puis de colza avant d'entrer dans une forêt. Il y faisait assez sombre et humide pour que nous ne sentions pas la chaleur qui commençait à s'installer. Des insectes volants en tous genres et d'énormes limaces orange  nous ont accompagnées sur cette portion du parcours. Nous avons retrouvé les champs et les quelques voitures que nous avions oubliées au sortir des bois. Nous sommes montées jusqu'au douzième kilomètre sous une chaleur accablante, ce qui n'a pas empêché maman d'échanger quelques mots avec un cycliste qui lui a recommandé le vin de Bourgogne. J'ai été plus épargnée que maman, ma portion du parcours étant plus plate. Je n'ai pas tant souffert de la chaleur que je l'aurais cru et ai pu apprécier mon relais à sa juste valeur. Je me suis arrêtée à Cestres, bientôt suivie du camping car. Papa est reparti presque aussitôt pour près de 9 kilomètres de course. Elias, Hannah, maman et moi avons pique niqué à l'intérieur du camping par des fraises "musclées", comme dirait Elias, des tartines de beurre, blanc de poulet ou Saint Moret. Elias et maman sont allés jeter un œil au lavoir contre lequel nous étions garés, et que nous avons vu en nombre au cours de la journée, avant que nous ne nous remettions en route. C'est au milieu de nulle part que nous avons rejoint papa. Hannah a commencé à courir, cédant vite sa place à maman. Celle-ci a couru près de 6 kilomètres, sous une forte chaleur, qu'une brise d'air frais et la vue de la vallée en contre bas lui ont permis de passer outre. Elle a une fois de plus clos l'étape, à Sombernon à 13 heures 30. Elle est montée à bord du camping car, où nous l'attendions, et nous a conduit jusqu'au camping d'Alésia, que nous avons découvert après avoir fait quelques courses. Je suis immédiatement allée prendre une douche, n'ayant pas la force de faire quoi que ce soit d'autre. Elias et Hannah, qui n'avaient pas perdu de temps, se sont installés dans le coin salon du camping pour y lire des Okapis. Le spectacle qu'ils offraient, assis sagement, plongés dans leurs revues, était assez émouvant. J'ai aidé maman à préparer le repas, mettre la table et laver les casseroles dont nous nous étions servis puis nous nous sommes mis à table autour d'un mélange qui nous a rappelé la maison : choux chinois, riz et steak haché. Hannah et Elias sont allés se laver puis nous nous sommes tous retrouvé pour jouer au baby foot. Elias va se coucher, bien qu'il soit sans doute le moins fatigué de nous tous, Hannah s'est installée devant Gulli. D'où je suis le programme qu'elle regarde n'a pas l'air de grand-chose. Demain papa et moi irons chercher les croissants –à vélo, évidemment !- et nous partirons passer l'après midi à Alésia. L'ensemble de la famille remercie ceux qui se rendent sur le blog chaque jour pour y laisser des commentaires, ceux qui nous envoient des sms ainsi que Mickael pour son reportage et Marie Laure pour les belles photos qu'elle nous a envoyées.
 
A suivre
 
DSCN5746-1024.jpg
DSCN5753-1024.jpgDSCN5754-1024.jpg
DSCN5758-1024.jpgDSCN5762-1024.jpg
DSCN5775-1024.jpgDSCN5783-1024.jpgDSCN5785-1024.jpgDSCN5794-1024.jpgDSCN5799-1024.jpgDSCN5802-1024.jpgDSCN5805-1024.jpgDSCN5807-1024.jpgDSCN5808-1024.jpgDSCN5815-1024.jpg

Publié dans Diagonale 1

Commenter cet article

joffroy christophe (figaro du forum) 21/07/2013 13:06

bravo a vous 4 bonne route et courage a bientôt. quelle courage.

Florian57 21/07/2013 12:02

Bravo à tous pour cette première semaine de course à pied.
Une aventure en famille que je trouve personnellement extraordinaire ....

Merci Marion des compte rendu que vous réalisez tous les jours sur chacune de vos étapes ! Des récits toujours sympas à lire ...

Profitez bien de cette journée de repos !

Florian57

GREGUS 20/07/2013 23:14

Que cette journée de repos vous soit profitable pour les prochaines étapes, que les 2 prochaines semaines soient ensoleillées et sans excès de chaleur, et que les paysages et les rencontres se
gravent dans vos mémoires, chaque jour est unique mais beaucoup se ressemblent, l'aventure que vous vivez et que nous suivons est exceptionnelles alors par ce post je vous envoie un peu de vivacité
et mon enthousiasme qui j'espère vous permettrons d'atteindre votre dessein.

Même si vous suivez une diagonale, je vous dis en avant et droit devant !!!

BECKER Clarisse 20/07/2013 16:58

Je viens de découvrir (tranquillement au frais) vos six premières étapes! Un grand merci à vous cinq de nous faire découvrir au travers vos commentaires (Marion), photos et impressions les régions
que vous parcourez. Bon courage pour la suite sous ce soleil de plomb en espérant que vous profitez bien de cette journée de repos. Bises Clarisse et Cie

Marie-Laure 20/07/2013 08:47

Assis dans nos relax en profitant du soleil, nous vous suivons ... et vous admirons. Bien sûr, vous êtes beaux et musclés ... Comme vous le méritez ! Pas nous !
Vous saurez profiter de votre jour de repos, je présume ... sans courir !
Bon repos, bisou de la famille (Yoann est rentré).