U2B - Présentation du parcours

Publié le par Hermagot

Au départ de Munster (68), au sein du Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, l'Ultra Boucle des Ballons (U2B) propose un parcours long d'environ 202km, essentiellement sur routes, et passant par les trois principaux Ballons des Vosges - Ballon d'Alsace, Grand Ballon, Petit Ballon - avec un dénivelé cumulé total d'environ 4750m.
 
Neptune au naturel. Au réveil, sans maquillage.
Le rendez-vous de cette balade vosgienne est fixé au petit matin du 13 juillet, à l'extrémité occidentale du lac du Parc de la Fecht, où les matinaux Zudeubistes assisteront au Réveil de Neptune (ci-contre) avant que la statue du débonnaire Dieu des Mers leur rappelle leur quête du week-end : "Hermès ayant pris congé dans les beaux quartiers, vous irez saluer de ma part les 3 Ballons Majeurs et auprès de chacun vous fendrez d'un shoot, puis reviendrez me conter les secrets qu'en chemin le vent vous aura confiés".
Ainsi les spartiates Zudeubistes vosgiens auront-ils eux aussi, comme leurs homologues spartathlètes, des contes à rendre à quelque autorité statufiée, habilitée à juger leur arrivée dans les délais : "Dans 36h, avant que les eaux de la Fecht qui ici et maintenant se mêlent aient rejoint le cours de l'Ill, puis, d'un dernier coup de Rhin, grossi la Mer du Nord, sur laquelle, moi, Poséidon, je veille, vous serez revenus à moi. Alors, je vous déclarerai "Finisher" et grand sera votre mérite, justifiant qu'à mon tour je vous conte comment, il y a fort longtemps, je fus moi-même finisher des Titans pour éviter qu'avec ce Monde ils n'en finissent malencontreusement."
 

De Munster à Kruth - CP 1, 2, 3

Vous ne connaissez pas Kruth ? Tant mieux ! Vous allez découvrir.
C'est mimi tout plein ! Et quitte à se ravitailler "local", on avouera même que... c'est chou <3
 
Mais nous n'en sommes pas là...
Il est 7h, nous venons de quitter Munster et Kruth se trouve à 62km, via l'itinéraire prévu. Nous avons 9h30 pour nous y rendre. Les croissants seront depuis longtemps digérés et c'est peut-être, pour certains, à l'heure du goûter qu'on s'arrêtera à Kruth pour l'y casser. La croûte.
 
Les 2 premiers km sont parcourus à plat qui nous font sortir de Munster en empruntant les sympathiques Promenade du Dubach et Chemin du Langaeckerlé avant de rejoindre la D5B1 qui va bientôt nous proposer une tout autre chanson et nous mettre assez rapidement dans le bain : le Grand Bain suggéré un peu plus tôt par le saint patron de l'U2B, Poséidon himself.
 
NB : pour suivre cette présentation sur une carte, on pourra ouvrir
(dans une nouvelle fenêtre) le parcours numérisé sous Openrunner.
 
La matinée commence donc par cette première ascension, sur une petite route de montagne tout en lacets : un peu plus de 9km, en passant par les villages d'Hohrod puis Hohrodberg, pour atteindre le Collet du Linge, à 987m d'altitude, soit 570m au-dessus de Munster, tapie au fond de la Vallée de la Fecht.
Au fond de la vallée, Munster est surplombée, au Sud, par le Petit Ballon
Au Collet, on ne s'éternise pas. On prendra le temps plus tard de venir visiter le Mémorial du Linge, puis celui des Malgré-Nous, 1km plus loin sur la D11.6 sur laquelle on vient de s'engager.
Au Km14, au niveau du Col du Wettstein (882m), on rejoint la D48 pour 2 petits kilomètres de descente avant de prendre, à gauche, la direction des Hautes Huttes et du Lac Noir (950m) où nous attend le poste de ravitaillement du CP N°1 (Km19).
Le Lac Noir
Sitôt rassasié, on peut quitter la digue du Lac Noir pour prendre la direction du Lac Blanc (1058m) en récupérant bientôt la D48.2 qui nous conduira jusqu'au Col du Calvaire (1144m), atteint peu après le Km23.
A partir du Col du Calvaire, on s'engage sur la D148, plus connue sous l'appellation de Route des Crêtes, qui serpente paresseusement entre les sapins en contrebas du Gazon du Faing, sommet granitique situé sur la ligne de crête entre les cols du Bonhomme et de la Schlucht et qui délimite également les départements des Vosges et du Haut-Rhin.
La Routes des Crêtes. Sous le soleil exactement.
Après le passage au Collet du Lac Vert (1225m), le Col de la Schlucht (1138m) est atteint au Km36.
4km plus loin, au Km40, le CP N°2 est à l'intersection de la route qui grimpe au Hohneck.
 
Au Km45, on délaisse la Route des Crêtes au profit de la Route des Américains qui plonge sur notre droite, en direction de La Bresse, et nous fait bientôt perdre 300m d'altitude en 4km avant d'intersecter la D34 que l'on va suivre en direction de la Vallée de la Thur (St-Amarin, Thann).
Après une courte grimpette d'1km jusqu'au au Col de Bramont (956m) commence la longue descente jusqu'à Wildenstein (570m). A la sortie du village, on rejoint la rive occidentale du Lac de Kruth-Wildenstein qu'on longera jusqu'au barrage, à son extrémité sud. On passe ensuite à proximité d'un camping avant d'arriver au CP N°3, situé juste avant l'entrée de Kruth, au Km62.
Kruth
L'équipe de Gentils Cantiniers Motorisés (GCM) en poste au CP3 y stationne entre midi et 16h30, cet horaire-limite constituant la première des 4 barrières horaires.
Les coureurs arrivant au CP3 après 16h30 se verront proposer un rapatriement vers Munster.
Les autres poursuivent en direction du Col d'Oderen et de Bussang où les attend le CP N°4.
Go south ! Straight ahead !

Du lac de Kruth au lac d'Alfeld via le Ballon d'Alsace

En suivant l'étroite et tranquille Rue du Barrage, qui ondule tout à plat entre le Village de Kruth sur notre gauche et le Massif du Ventron sur notre droite, on rejoint bientôt la D13B1 ou Route du Ventron. Celle-ci nous convie aux 7km d'ascension du Col d'Oderen (884m) qu'on atteint au 70ème km. Au col, on rebascule sur le versant (et dans le département) vosgien : la D13B1 devient D43 qu'on suit pendant encore un gros kilomètre avant de bifurquer, à gauche, en direction du Col du Page.
Du Lac de Kruth-Wildenstein (Km58) à la source de la Moselle à Bussang (Km80)
La petite route forestière qu'on vient d'emprunter monte tout d'abord au Col du Page (957m) avant de redescendre sur le hameau de Larcenaire (Km77) puis jusqu'à Bussang (Km80), blotti au fond de la Vallée de la Moselle qui prend sa source à quelques kilomètres de là.
Changement de décor et d'atmosphère pour les 4km suivants, courus sur la piste cyclable qui longe la très passante N66, jusqu'à St-Maurice-sur-Moselle où les Gentils Cantiniers-Ravitailleurs Motorisés nous attendent sur la place de l'église au CP N°4.
Nous sommes donc sur la Route 66, au point coté 555, et allons maintenant partir à l'assaut du Ballon d'Alsace (1247m) qu'on approchera au plus près, au point coté 1170 de la D465, soit 610m à gravir en 9km... et un pourcentage moyen de 6,66%. Aucun doute : cette grimpette s'annonce sympatoche en diable ! Reprenons donc quelques forces : une rasade de coca, une banane, des bretzels, un peu de saucisson pour la route, et... Go !
La diabolique grimpette au Ballon d'Alsace : 6,66% de pente moyenne
A l'issue des 9km d'ascension, tout en lacets, on aperçoit le panneau qui annonce le col du Ballon d'Alsace (1165m). La pente de la route s'annule bientôt pour nous faire déboucher sur un replat bienvenu. Peut-être s'autorisera-t-on une petite récompense en se désaltérant, le temps d'une pause, à la Terrasse du Bar des Démineurs qui fait face à la Maison du Tourisme ? A moins que, profitant de l'élan, on ne préfère basculer directement sur le versant sud-est de la montagne, dans le département du Territoire de Belfort...
Enfin... le col !
Cette incursion dans "le 90" est de courte durée. 3 km à peine après le passage du col, on laisse la D465 filer sur notre droite en direction de Giromagny et Belfort et on poursuit notre descente tout droit sur la D466 qui nous ramène en Alsace (68) via la Vallée de la Doller.
Un peu avant le Km102,  le CP N°5 nous attend sur le petit parking contigu au pont sur l'Alfeld.
On est à mi-course. C'est sur ce parking du CP5 que les coureurs en duo se passent le relais, le deuxième coureur ayant encore 100km à parcourir. Tout comme les Zudeubistes solistes d'ailleurs...
Du col du Ballon d'Alsace jusqu'au pont sur l'Alfeld, mi-course et passage de relais
 

Deuxième 100 bornes... et ascension du Grand Ballon

Alors que les coureurs engagés en SOLO viennent de franchir la mi-course, ceux qui ont opté pour une course en DUO vont profiter du CP N°5 pour effectuer le passage de relais.
Les cantiniers tiennent compagnie aux relayeurs qui attendent leur binôme. Le stand de ravitaillement du CP N°5 est maintenu en place de 15h30 jusqu'à 23h30. Dans le cas où le premier coureur d'un DUO abandonne, il peut alors être rapatrié au CP N°5 où l'attend son binôme ; dans ce cas, le second coureur du DUO peut s'élancer au plus tôt à 19h30, soit au milieu de l'intervalle prévisionnel de passage des coureurs.
 
Pour tous, quoiqu'il en soit, ce sont 100km qui restent à parcourir pour rallier Munster, via les deux Ballons restants : le Grand puis le Petit. Après 4km qui nous font longer d'abord le Lac d'Alfeld puis celui de Sewen, on débouche dans le village de Sewen, rejoignant la Vallée de la Doller qui file, à l'Est, vers Masevaux et Mulhouse.
Lac de Sewen
Les 8km suivants sont effectués sur une piste cyclable, de la sortie de Sewen jusqu'à Masevaux.
A la sortie de Masevaux, on s'engage sur la Route Joffre, en direction du Col du Schirm qu'on atteint après 4km d'une gentille grimpette à 5% avant de se laisser glisser sur 1km jusqu'à Bourbach-le-Haut où nous attend déjà le CP N°6, au Km120.
La Route Joffre en direction du Col du Schirm
CP N°6 --- à l'entrée du Village de Bourbach-le-Haut
Au centre de Bourbach-le-Haut, on s'engage à droite, sur la D37, en direction de Bourbach-le-Bas qu'on atteint après 4km de descente au coeur de la Forêt Domaniale de Masevaux.
On remonte ensuite, via la bucolique D36, jusqu'à Rammersmatt.
Vers Rammersmatt
 
Et tout au fond coule Le Rhin
Parvenu au centre du village, et au sommet de la D36, on redescend doucement vers Leimbach, en périphérie de la Ville de Thann où l'on retrouve la Thur, quittée quelque 70km plus tôt.
Thann, porte Sud de la route des vins d'Alsace

 

Sentier viticole de Thann
Au centre de Thann, on traverse d'abord la N66 avant de franchir la Thur pour rejoindre le sentier viticole qui longe la rivière à flanc de côteau sur environ 1km.
Après cette parenthèse empreinte d'une nonchalante quiétude, on se replonge bientôt dans le flot de la circulation automobile, sur la Route des vins d'Alsace qui nous mène jusqu'à Cernay, puis Uffholtz, où l'on s'engage sur la Route du Ballon.
CP N°7 : Uffholtz --- CP N°8 : Grand Ballon
Les dernières maisons d'Uffholtz annoncent le Km 140 et l'ascension du Grand Ballon : un semi-marathon et 1000m de dénivelé pour relier les CP N°7 et 8 : une gourmandise pour connaisseurs.
A mi-ascension, on débouche sur un replat : à notre droite s'étend la Nécropole Nationale du Vieil Armand (cf. le site du Hartmannswillerkopf).
On longe la courbe des 900m et la végétation devient plus clairsemée. On redescend même un peu - jusqu'au Col Amic - pour mieux reprendre une ascension dont la pente s'affermit bientôt, dépassant ponctuellement mais allègrement les 10%.
Et puis, tout à coup, au détour d'un virage qui nous extirpe de la sylve, il est là : le CP N°8 du Grand Ballon ! 3km, 4 tout au plus, et nous y serons ! On aura bien mérité, sans doute, une bonne soupe avant une micro-sieste de 15 à 20 minutes, histoire de recharger les batteries.
Les premiers arriveront avant la nuit... et les derniers, bien après le petit-déjeuner
La nuit commence à tomber alors que les premiers arrivent au CP N°8, entre 21h et 22h. Il faudra bientôt allumer la frontale pour continuer à progresser sur cette Route des Crêtes qui nous ramène à nos pénates.
Les Gentils Cantiniers Motorisés vont se relayer jusqu'à 10h du matin, l'heure à laquelle les croissants et le pain chaud montent de la vallée, à dos de cigogne ou dans quelque Punto peinant dans la pente ballonnante.
Tous les coureurs ne passeront sans doute pas cette troisième barrière horaire. Ceux qui n'auront pas atteint le CP8 à 10h seront rapatriés en douceur jusqu'au petit-déjeuner où les attendra, rigolard et coulant, le premier Munster fermier de la journée.

Une dernière barrière horaire à franchir...

Il reste aux futurs finishers de l'U2B un tout petit marathon - 41km - à parcourir.
On redescend d'abord - on se laisse glisser bien gentiment - jusqu'au au Markstein (1176m) avant de quitter la Route des Crêtes pour prendre la direction de Sondernach et de Munster.
Notre destination n'est plus qu'à 31km. La D27, qui ondule comme un toboggan, nous dépose bientôt au Col du Platzerwaesel (1182m) où commence une descente plus abrupte sur Sondernach (7km à plus de 8%).
Col du Platzerwaesel - Sondernach : 7km de descente à 8%
Quelques centaines de mètres après les premières maisons de Sondernach nous attend l'avant-dernier poste de ravitaillement : le CP N°9, au Km 182.
Après s'être restauré et avoir papoté quelques minutes avec les copains cantiniers, on repart, revigoré, quittant la D27 pour s'engager sur la Route du Petit Ballon et dans la dernière difficulté de l'U2B : un peu plus de 9km pour monter au Col du Petit Ballon et passer de 600 à 1160m d'altitude.
De Sondernach (600m) au Col du Petit Ballon (1164m) via Landersen (830m)
Sondernach - Petit Ballon : 9,4km de montée à 6%
Il nous reste maintenant un peu plus de 10km à parcourir pour rallier Munster, notre port d'attache amarré à la Fecht, quelque 800m au-dessous du niveau du Col du Petit Ballon, par une petite route bordée de prairies d'altitude et ponctuée de fermes-auberges.
La Route du Petit Ballon
Concluant cette ultime descente enivrée d'endorphines et de forêt, le dernier lacet de la Route du Petit Ballon nous fait enfin franchir le symbolique deux-centième kilomètre de l'hudeubique balade vosgienne avant de nous déposer au bout du Chemin du Hochstaden surplombant les eaux de la Fecht dont le murmurant courant nous ramène inéluctablement au Maître des Océans, Neptune à la Une, sur son trône de pierre patientant.
Au bout du Chemin du Hochstaden : Leymel puis Munster
Parvenus à leur destination du 14 juillet, au terme d'un cheminement qui sûrement vit leur corps flancher mais Zégalement leur esprit se désembastiller, nos Zudeubistes s'en reviennent à présent conter au monarque débonnaire - et de bonne heure... pour les premiers Zarrivants - les ballonnants tourments des sommitaux riverains du massif vosgien.
Alors, enfin, les finishers essorés, ayant rendu compte de leur périple mirobolant, se pressent dans quelque salon privé de la Verte Vallée afin de célébrer, afin de festoyer, afin de partager le verre de l'amitié : une chope, une accolade, une flûte, un baiser, un Ballon de Blanc, un trophée.
Back to the Village

Publié dans U2B

Commenter cet article