S12. Prépa Cheverny (9/10)

Publié le par hexafoufou

Préparation au 
Marathon de 
Cheverny  
Semaine 9/10
5h44 pour
79km
 
 
 
 
Mardi
Mercredi
 
Allure 1
14,4km en 1h03'12
4'23/km - 131bpm
13km en 52'49
4'02/km - 138bpm
 
 
 
Vendredi
Samedi
Dimanche
VS21
2x3000m en 10'36 - r=1'30
3'32/km - 161bpm
A jeun
12km en 56'50
4'44/km - 131bpm
  VS42 (SL2h=27km)
3x3000m en 11'15 - r=2'
3'45/km - 152bpm
 
 
Mercredi : Séance très sympa, complètement improvisée. Ceci explique sans doute cela
Pour ne pas faire de l'allure 1, plan-plan, 2 jours de suite, j'envisageais une séance classique de 2x10x(30"/30").
Mais une fois sur la route... pshittttt...  
Aucune envie de m'astreindre à la discipline requise par cet exercice... Dont acte.
Après 3 ou 4 kilos de préchauffage, j'ai entamé une accélération presqu'aussitôt interrompue, puis une autre, moins soutenue mais plus prolongée... et ainsi de suite, en passant de l'allure 5000m à l'allure 3, je me suis amusé à balayer le spectre des allures comprises entre 80 et 95% de VMA, pour finir les derniers kilomètres sur une allure 3 très agréable à soutenir, avec la sensation enivrante de dérouler sans peine, confirmée a posteriori par le cardio : 138puls de moyenne pour une vitesse moyenne de 15km/h. Sympa !
Pour moi qui déteste cordialement la VMA courte sur piste et à peine moins l'alternative nature (sous forme de 30/30, 60/60, etc...), cette séance de fartlek improvisée constitue une révélation
Tiens...   Du coup, je crois que je vais changer la bande-son de l'article et la remplacer par du Maiden - époque Piece of Mind par exemple - et faire ainsi d'une pierre deux coups, madame Hermagot ayant insisté pour que je rentre mes différents trains au dépôt et réduise cet article au silence afin d'éviter la fuite systématique d'éventuels lecteurs
 
Vendredi : Toujours la même erreur, avec le retour du printemps et des séances de qualité.
J'avais prévu 3x3000m... mais oublié le bidon de 50cl...    Pas raisonnable dans ces conditions, avec la gorge sèche à l'issue de la première fraction, d'en aligner 3 d'affilée. Pas grave... à 9 jours de l'épreuve, l'objectif n'est plus de développer l'endurance, mais simplement de réveiller le corps et lui rappeler le rendez-vous qui approche.

Publié dans Intercontrat 1

Commenter cet article