Reprise post-diagonale : à allure 100... mais pas seulement

Publié le

Voila donc achevée cette Diagonale Strasbourg-Hendaye.
La Semaine aura apporté le mot de la fin  (en lisant entre les lignes, il me semble que c'est : "à suivre") à cette belle aventure familiale. Et nous voila désormais propulsés dans l'après Diagonale, en "mode récupération" d'abord, puis à nouveau sur celui de la préparation... en vue de quelque nouvel objectif. On n'oublie pas Freddy, là-haut, sur son nuage... The Show must go on !
Je m'étais fixé une vitesse moyenne de 10,9 km/h sur la Diagonale et aurai couru les 21 étapes à 10,9 km/h de moyenne. Ces quelque 700 bornes en relais confirment l'hypothèse de départ : la valeur facétieusement mosellane (57% de VMA) d'une des couches parmi les plus abyssales de la table d'allures ci-dessous, que j'avais vaguement reliftée fin juin 2013. Oh... pas grand chose ! Juste une petite couleur - des mèches qui donnent de l'allure (voire plusieurs) - et l'amputation (indolore) de ses fondations circadesques (47% de VMA, soutenus 24h durant ? hmm... ça reste à voir ! ou pas) pour mieux se concentrer sur la pensée diagonale.
Le prochain objectif devrait me permettre de valider une "allure 100" théorique de 12,6 km/h, soit 66% de VMA (sans doute dans les Pyrénées-Orientales en ce cas ) : l'allure-cible des semaines à venir de préparation aux 100 km du Spiridon... Catalan.
Comme Marion au travers de son carnet d'entrainement, je posterai mes séances sur le blog à partir de début septembre, en espérant que cela donnera à Nathalie l'envie d'en faire autant... si elle participe le même jour aux 50 km de ce même Spiridon Catalan
Pour cette nouvelle Prépa 100, j'utiliserai le même plan qu'à l'été 2012 (cf. ici et ) sensiblement modifié de manière à rester sur des intensités comprises entre 66 et 95% de VMA.
En attendant, je retrouve avec une certaine difficulté et un manque d'entrain non simulé ces séances qui vous mettent dans le rouge, entre 95 et 110% Heureusement, cela ne dure jamais bien longtemps. Juste assez pour me rassurer et valider les valeurs sommitales, incandescentes, de ma sacro-sainte table d'allures de référence. Suffisamment pour me conforter dans l'idée que le demi-fond n'est plus guère de mon âge, à défaut d'avoir jamais été ma tasse de thé. Ou bien... avec un nuage de lait   Cloud about Mercury, I presume ?
 
Type de séance
%
de VMA
Pas
(min/km)
Vitesse
(km/h)
VMA Courte
110%
2:51
21,1
105%
2:59
20,1
100%
3:08
19,1
VMA Longue
95%
3:18
18,2
92%
3:24
17,6
10 km
89%
3:32
17
Semi-marathon
87%
3:36
16,7
Marathon
82%
3:49
15,7
Footing rapide
75%
4:11
14,4
Footing
70%
4:30
13,3
100 km (footing lent)
66%
4:45
12,6
Récupération
60%
5:13
11,5
Course par étapes
(Circumlorraine/Hexagonale)
57%
5:30
10,9
Christophe

Publié dans Intercontrat 2

Commenter cet article

Florian57 26/08/2013 13:35

Bravo Christophe, Bravo Nathalie !