Etape 9 - La-Nocle-Maulaix - Moulins

Publié le par hexafoufou

5 sections pour cette 9ème étape.
La trace de la première section est accessible ici.
Pour passer aux suivantes, utilisez le bouton... "suivant".
 
 
Section
Jusqu'à
A pied
A vélo
Distance (km)
9.1
"dans la verte" :-)
CH
MH
22.0
9.2
Beaufrenay (entrée)
MH
CH
4.71
9.3
Beaufrenay (sortie)
HH
NH
1.01
9.4
D779
NH
HH
11.95
9.5
sortie de Moulins
CH
-
6.13
 
Départ : 6h -  Arrivée : 11h20
 
 
45.80
 
Aujourd'hui papa m'a appelée à 5 heures 30. Bizarrement je me suis immédiatement sentie éveillée, au sommet de ma forme, comme si je me levais pour un départ en vacances. Je me suis habillée en silence, rapidement. J'ai pris mon petit déjeuner assise sur les marches du camping car, contemplant le brouillard courant sur le lac. Il n'était plus l'heure de s'y baigner. Papa a décroché mon vélo du camping car et nous sommes partis, à 5 heures 59 précises. Papa a mangé quelques gâteaux secs pour démarrer. Il faisait très frais, presque humide. La lune, presque pleine, a suivi nos premiers kilomètres avant de céder sa place au soleil, se levant tout juste. Papa et moi avons évolué sur une petite route, montant, descendant, encore et encore. Sur une portion un peu plus plate nous avons longé un champ de vaches, qui, entrainées par notre élan, se sont mises à courir comme une seule vache. On peut dire que voir s'activer des animaux aussi indolents, vous fixant habituellement platement en mâchant, avait quelque chose d'agréable. Papa et moi avons ensuite franchi la Loire, au dessus de laquelle notre coureur s'est arrêté pour une photo, avec une pensée pour les aventuriers rencontrés la veille. La route s'est fait plus passante et j'ai du me rabattre un certain nombre de fois. Il faisait déjà chaud quand j'ai pris mon relais à Beaufrenay. Heureusement il y avait un petit air frais et des paysages agréables de chaque côté de la route. Après un peu moins de 5 kilomètres je me suis arrêtée et papa et moi sommes montés à bord du camping car. Maman a dû attendre Hannah (sans blague) qui était en pyjama et pieds nus. Elles ont finalement réussis à partir, Hannah à pieds (chaussés cette fois) et maman à vélo. Celle-ci à couru près de 12 kilomètres et Hannah a pris une fougère sur le bord de la route. Papa a couru le dernier relai, finissant cette neuvième étape avec environ 6 kilomètres. Mes parents ont tous deux trouvé cette journée de cheminement monotone en raison des lignes droites, qu'ils ont trouvé usantes mentalement parlant. Nous nous sommes rendus sur une aire de camping-car plutôt sympathique à Moulins. Elias et Hannah se sont montrés pénibles, le premier pleurnichant pour faire un tour de canoë (sans moi, merci bien) et la deuxième faisant la tête, pour changer. Une fois garés, j'ai pris une douche puis ai mis la table et amené fromages à tartiner, pain, tomates cerise, carottes râpées…, ayant hâte de manger. Evidemment c'est quand maman est sortie de la douche qu'Elias s'est mis en tête de poursuivre un oiseau pour le nourrir. Ensuite papa est passé à la salle de bain, puis maman s'est maquillée. Au final j'aurais très bien pu tout manger au lieu de les attendre. Après le repas que nous avons finalement réussi à prendre, nous nous sommes partagés du chocolat milka au daim et du chocolat au nougat. De quoi nous donner de l'énergie pour le reste de la journée. Nous avons fait une petite sieste digestive que j'ai pour ma part vite regrettée. Au réveil je me sentais plus transpirante et épuisée qu'avant ! J'ai constaté avec surprise que tout était humide autour du camping-car. C'était donc ça le grésillement qui m'avait titillé pendant ma sieste ! Ma foi, un peu de fraicheur ne pouvait nous faire que du bien. Une fois tous prêts nous nous sommes rendus au Centre national du costume de scène. Elias est parti de son côté, avec deux autres enfants, pour des explications simplifiées. Maman, Papa, Hannah et moi avons découvert l'univers magique du cirque qui ne cesse d'éblouir. Saviez-vous que le premier cirque avait été fondé en 1763 par un militaire et qu'il ne donnait en représentation que des spectacles équestres ? Les explications de notre guide étaient très complètes et intéressantes. Nous avons vu des costumes divers et variés, ceux des clowns, ceux de Monsieur Loyal, ceux des écuyer(e)s, ceux des funambules et fil-de-féristes… J'envisage encore d'aller voler l'une des robes d'écuyère absolument époustouflante. Nous avons ensuite vu des accessoires, dont des chaussures de clowns et bracelets d'éléphant, et des maquettes de costumes. Nous avons fini notre visite avec une salle à couper le souffle et m'a marqué plus que les autres. Des mannequins richement habillés pendaient en l'air. Contre les murs : des reproductions d'une girafe, d'un éléphant et d'une créature issue du spectacle Dralion, un mannequin sur échasses drapé dans une robe bordeaux… J'ai quitté ce centre enchantée et je n'étais sans doute pas la seule. Elias a tenu à acheter un jeu des sept familles composé de très belles cartes. Nous sommes retournés où nous passerons la nuit. Nous y avons constaté les dégâts causés par l'orage qui avait éclaté durant notre visite. Des branches étaient tombées à terre, comme plus tôt dans la semaine d'après ce que j'ai entendu. Une fois installés Hannah a commencé à dessiner dans son carnet. La famille s'est finalement retrouvée autour du jeu acheté précédemment. Papa et Elias ont triché (ah les garçons, tous des tricheurs… !), faisant râler maman, mais au final ce sont des sourires que j'ai vu derrière les cartes. Papa s'apprête à faire une petite sieste et dans un moment nous irons manger au MacDo et (surtout) nous connecter. Après l'effort, le réconfort !
 
A suivre…
 
DSCN6089-1024DSCN6092-1024DSCN6099-1024DSCN6108-1024DSCN6116-1024DSCN6120-1024DSCN6128-1024DSCN6129-1024DSCN6130-1024DSCN6132-1024DSCN6133-1024DSCN6137-1024DSCN6161-1024

Publié dans Diagonale 1

Commenter cet article

thierry 24/07/2013 15:37

Christophe, tu as l'air fatigué sur les photos, tu devrais en garder sous le pieds et je te rappelle qu'après tes vacances ou tu te balade, tu as du travail.
Thierry

SolineP 24/07/2013 12:39

Coucou Germaine,
je te fais um petit coucou de Majorque où je passe des vacances inoubliables : nous avons fait bcp de piscine et de mer, mais aussi une journée de marche. Hier nous avons fait du pédalo avec un
toboggan intégré et Antonin et moi avons vu une cinquantaine de poissons, des petits et des gros. Ils étaient souvent gris mais Antonin en a vu des dorés et moi une raie "pastenague" (cherche dans
le dico) et un gros poisson rouge avec des rayures dorés !
Je te raconterai en détails quand tu seras rentrée. Nous sommes très tristes de repartir et de quitter nos amis =/
Vers minuit nous serons à Varize car nous prenons l'avion ce soir ! Gros bisous Gertrude
PS : N'oubie pas de me répondre car tu te rappelles (j'espère !) que tu perds la mémoire ! (c'est un peu normal avec tes 150 ans !)

Rémi 23/07/2013 23:12

A voir vos larges sourire, tout paraît bien se passer ! L"aventure continue...