Etape 4 - Jésonville - Arbigny-sous-Varennes

Publié le par hexafoufou

7 sections pour cette 4ème étape.
La trace de la première section est accessible ici.
Pour passer aux suivantes, utilisez le bouton... "suivant".
 
Section
Jusqu'à
A pied
A vélo
Distance (km)
4.1
Monthureux-sur-Saône
CH
-
16.78
4.2
D15
NH
MH
7.79
4.3
(un peu avant) Ainvelle
MH
NH
5.01
4.4
Ainvelle
NH
MH
1.27
4.5
Coiffy-le-Bas
CH
MH
16.56
4.6
Arbigny-sous-Varennes
NH
HH
9.10
4.7
Arbigny-sous-Varennes
EH
-
0.78
 
Départ : 7h20 -  Arrivée : 15h10
 
 
59.28
 
En nous réveillant ce matin nous étions déjà en retard d'une demi-heure sur nos plans. Yoann était parti travailler et papa courir depuis longtemps. Elias, Hannah et moi avons pris notre petit déjeuner dans la cuisine de monsieur et madame Casimir, qui nous a fait griller du pain que j'ai tartiné d'une délicieuse confiture de fraises. Nous avons ensuite dû retrouver les tongs d'Elias, lancées par Hannah dans un arbuste. Notre hôtesse et maman les ont vainement cherchées avant que les loulous ne s'aventurent entre les branches et ne nous ramènent la chaussure égarée.  Nous avons remercié la maman de Yoann pour son accueil et le délicieux repas qu'elle nous avait préparé la veille et sommes partis rejoindre papa à Monthureux-sur-Saône, où il a achevé un premier relais agréable malgré la densité de la circulation. Mickael nous y attendait, armé de son appareil photo. Maman et moi sommes parties, elle à pied et moi à vélo, commençant par une petite bosse. Nous avons évolué dans des paysages similaires à ceux rencontrés la veille, sur une route peu fréquenté. Il a fait très chaud sur ce relais et sur la journée en général. J'ai donné mon vélo à maman dans un virage de la D15 et l'ai compris à mes dépends. Les graviers ne m'ont gênée que peu en comparaison de la température. J'ai l'impression d'avoir beaucoup monté en courant ces cinq kilomètres durant lesquels Mickael nous à photographiées à intervalle de temps régulier, tantôt dans un bas côté, tantôt dans un champ bordant la route. C'est en plaisantant que maman s'est adonnée au jeu du jour, soit "Chercher Mickael", ce qui aurait été plus évident s'il avait porté une combinaison à rayures rouges et blanches. Nous avons vu une ou deux petites églises assez jolies durant cette heure et demie de cheminement et de vieilles et belles maisons à Fouchécourt. J'ai pensé avec un sourire intérieur que si nous en avions les moyens, ce serait avec une dizaine de maisons de vacances que nous retrouverions Varize. En notre absence Elias, Hannah et papa se sont rendus au pont Tatal, ce à quoi Elias pensait bien avant le départ de la Diagonale. Mon petit frère s'est bien amusé et a été impressionné par les enfants qui escaladaient un des piliers du pont. Nous nous sommes tous retrouvés à Ainvelle où maman a clos le deuxième relais de la journée en en courant le dernier kilomètre. Hannah et Elias ont fait quelques glissades sur un toboggan et j'ai enfourché mon vélo, que je venais de quitter, pour accompagner papa. Cette portion du parcours, roulante, s'est faite sur une grosse route aux abords de laquelle nous avons vu des champs de blé et de belles maisons, éléments du décor retenus par Hermagot. Je me suis arrêtée à mi relais pour monter à bord du camping-car et pique niquer avec Maman, Mickael et les loulous à Bourbonne-lès-Bains. Nous espérions y voir des ruines gallo-romaines qui sont restées introuvables en l'absence d'indications. Nous avons retrouvé papa à Coiffy-le-Bas. A partir de là, Elias a pu courir 780 mètres, bien plus que la moyenne prévue, parce qu'il "aime bien se défouler", Hannah, qui n'a pas couru en raison de maux de ventre, faire du vélo, et maman clore l'étape. Mickael nous a quittés à Arbigny-sous-Varennes après avoir pris un nombre certain de clichés. Nous nous sommes tous rendus à Corgirnon, où nous nous sommes installés sur une aire de service. Elias et Hannah se sont défoulés –encore !-, allant des toboggans aux maisonnettes, d'un "asticot géant" à "un magicien". Maman et papa, quant à eux, ont fait une lessive, pris leur douche et bu un café. Elias et Hannah ont regardé un ou deux épisode de Clone Wars et je suis allée me caller sur le dos de "l'asticot géant" pour lire au calme, créature des plus confortables soit dit en passant. Nous avons dîné à l'extérieur, nous servant pour la première fois de la table pliante achetée au Décathlon. Il fait encore bon, quoi qu'un peu frais, et nous profitons encore un peu de l'électricité que nous fournie l'aire de service. Dans moins d'une heure nous la quitterons pour passer la nuit à Arbigny-sous-Varennes. Ainsi papa pourra démarrer demain matin dès son réveil là où s'est finie l'étape dont je viens de vous parler. Il prévoit de se lever tôt, afin sans doute de finir notre journée plus tôt que nous avons fini celle d'aujourd'hui. Mais pour le moment nous nous activons pour préparer notre départ; nous aurons toute la nuit pour nous reposer.
 
A suivre...
 
DSCN5602-1024.jpgDSCN5610-1024.jpgDSCN5629-1024.jpgDSCN5631-1024.jpgDSCN5637-1024.jpg
DSCN5643-1024.jpg
Pour voir toutes les photos
prises par Mickaël
sur cette étape,
 
 
 
Merci encore, Mickaël
DSCN5644-1024.jpgDSCN5647-1024.jpgDSCN5648-1024.jpgDSCN5654-1024.jpg

Publié dans Diagonale 1

Commenter cet article

agent lustucru 22/07/2013 20:40

Salut agent nanabozo!! Comment sa va? Moi je vais bien et j'éspère que tu n'est pas trop fatigué par la course.;P Moi je vient de rentrée d'Espagne aujourd'hui et je me suis bien amusée à la plage
:D Courage toi aussi tu est bientôt à la plage :-)
A bientôt ! :D
Agent Lustucru

Alain D. 18/07/2013 07:05

Près de Dijon vous passerez
Sucettes en mains moutarde au nez,
Un peu d'repos à Selongey
C'est le moment de s'allonger.

Mickael 17/07/2013 22:26

Toujours agreable de pouvoir lire les compte rendu après chaque etape. Content d'avoir pu vous suivre sur une etape de ce trés joli defi familial. On a repris quelques routes en sens inverse de la
circumlorraine..souvenir souvenir! Comme on dit jamais deux sans trois, je reviendrais vous voir lors de la prochaine diagonale qui trotte déjà dans la tete de Christhophe lol. En attendant, je
vous souhaite plein de courage pour le reste de votre aventure. Avec la chaleur, vous etes encore plus meritant. Bonne route mes amis mosellans.

Maddan 17/07/2013 21:50

Un grand bravo à toute la famille mosellane pour l'épreuve sportive,l'organisation du groupe et surtout les formidables compte-rendus de Marion.Bonne continuation à tous.Papy et Mamie.

Marie-Laure 17/07/2013 21:23

Belle journée pour Elias : il retrouve sa chaussure le matin, il court plus que sa moyenne, et il voit ... le pont Tatal !
Merci Marion pour ces résumés si précis et bien écrits ... Bisou à toute la famille, Handaye se rapproche ... Courage !