Etape 11 - Doyet-Mainsat

Publié le par hexafoufou

7 sections pour cette 11ème étape.
La trace de la première section est accessible ici.
Pour passer aux suivantes, utilisez le bouton... "suivant".
 
Section
Jusqu'à
A pied
A vélo
Distance (km)
11.1
Terjat (entrée)
CH
-
22.07
11.2
Terjat (sortie)
EH et NH
MH
0.50
11.3
Chambonchard
NH
MH
8.50
11.4
Evaux-les-Bains (entrée)
MH
NH
6.42
11.5
Evaux-les-Bains (sortie)
HH
CH
0.83
11.6
Les Fayes
CH
HH
10.58
11.7
Mainsat
NH
-
7.96
 
Départ : 6h30 -  Arrivée : 13h30
 
 
56.86
 
Papa a pris le départ à 6 heures 30 ce matin. Il a parcouru près de 22 kilomètres sur une route assez passante mais néanmoins agréable. A Doyet, Elias se réveillait en s'exclamant "Vulcania, prépare-toi !", provoquant les rires du reste de la troupe. Hannah, réveillée par son enthousiasme, est montée s'habiller "en communauté" dans la capucine. Maman a préparé deux laits chocolatés, qu'elle a posés sur la table avec un baquet de BN. Nous sommes partis pour Terjat, où nous nous sommes garés pour attendre papa. Je suis partie à sa rencontre pour le photographier. Il n'a pas tardé à arriver et aussitôt au camping-car il a préparé mon vélo. Elias, que nous avions motivé au préalable, a quitté son siège, après avoir laborieusement mis ses chaussures. Maman a couru 500 mètres avec lui, le regardant faire des cabrioles entre deux foulées. Après avoir remis notre jeune Jedi à papa, j'ai rejoint maman pour l'accompagner à vélo sur son premiers relais. Nous avons cheminé sur des routes de campagne assez agréables. Maman s'est arrêtée pour aller aux toilettes à La petite Marche, qui portait bien son nom. Nous avons bu un coup avant de redémarrer. En entrant dans le hameau suivant, plus délabré que ses voisins, nous avons vu deux chiens courir à notre rencontre en aboyant. Maman s'est arrêtée et m'a demandé de descendre de mon vélo, ce que j'ai fait, totalement paniquée. Lorsqu'ils sont arrivés près de nous maman leur a lancé de l'eau en criant, les renvoyant à leur niche la queue entre les jambes. Nous sommes passés en marchant le plus loin possible de leur propriété. Encore tremblante je suis remontée sur mon vélo et nous avons pu repartir. Nous avons ensuite entamé une longue descente sur une route ondulant entre les arbres. L'ombre nous a fait du bien mais nous guettions toutes deux une prochaine remontée. Mais nous avons continué de descendre. Dans un virage maman a fait un écart. Surprise, je me suis tournée de son côté et ai vu, entre les arbres, un énorme chevreuil qui remontait dans la forêt, apeuré par notre présence sur la route qu'il s'apprêtait à traverser. Je n'en avais jamais vu de si près en liberté. C'était assez impressionnant, bien plus que les quelques lapins et écureuil que nous avions aperçu jusqu'à maintenant. J'ai pris mon relais à Chambonchard sur une route passante et droite assez désagréable. Il faisait plutôt lourd mais le ciel était couvert. J'ai entamé une montée de près de 3 kilomètres dans un premier virage. J'ai pu profiter de l'ombre qu'offraient les arbres de chaque côté de la route. Cette portion de mon relais ressemblait fort à une montée de col et m'a bien plu. Elle s'est achevée là où un champ commençait. Je suis descendue jusqu'à l'entrée d'Evaux les Bains pour y remonter. Dans son jardin, une dame nous a regardées passer et applaudies, "parce qu'elle savait que ce serait pire après" selon maman. Je n'ai pas été mécontente de retrouver le camping-car après un relais de plus de 6 kilomètres, le plus long jusqu'à présent. Hannah a mangé un œuf dur tout en se préparant à partir pour son kilomètre de course. Elle s'est élancée pour traverser la ville, accompagnée de papa à  vélo. Papa l'a ensuite remplacé pour plus de 10 kilomètres, sur lesquels Hannah a voulu pédaler. Notre coureur a souffert de la chaleur mais Hannah s'est transformée en moulin à paroles pour le distraire, lui décrivant le parc d'attraction qu'elle comptait concevoir. Pendant ce temps Maman, Elias et moi visitions l'église en face de laquelle nous étions garés, séparée de la route par un beau jardin garni d'un petit puis, d'un bassin et de buissons parfaitement taillés. C'était un bâtiment magnifique, construit aux 11ème et 12ème siècles, avec deux clochers, des murs de pierres d'une épaisseur impressionnante et une hauteur de plafond notable. De retour sur le parking maman s'est reposée et Elias s'est installé devant la télévision, après avoir fait un joli dessin de l'église. Nous nous sommes ensuite remis en route et sommes arrivés à Les Fayes en même temps que papa et Hannah. C'est au bord de la route que nous avons pique niqué alors que maman se remettait à courir. Elle s'est plu à contempler les paysages traversés et a été marquée par leurs couleurs, le vert des buissons, le jaune des champs, le bleu du ciel et le blanc des nuages. Nous avons fini cette onzième étape à Mainsat où nous pourrons profiter d'une connexion Internet par le biais de la mairie. Nous sommes garés sur un parking, en face d'un superbe château, malheureusement privé, à jouer à Brain Box. Ce soir : direction le camping de Pontgibaud.
 
A suivre...
 
DSCN6233-1024.jpgDSCN6235-1024.jpgDSCN6236-1024.jpgDSCN6238-1024.jpgDSCN6242-1024.jpgDSCN6246-1024.jpgDSCN6252-1024.jpgDSCN6256-1024.jpgDSCN6265-1024.jpgDSCN6271-1024.jpgDSCN6273-1024.jpgDSCN6274-1024.jpgDSCN6283-1024.jpgDSCN6284-1024.jpgDSCN6290-1024.jpg

Publié dans Diagonale 1

Commenter cet article

YoYo l'affreux monstro 26/07/2013 15:09

Oh qu'ils sont beaux, les doudous en photos !!! Elias tout sourire devant son chocolat chaud, Hannah la tête en bas les pieds au ciel et Marion tout aussi majestueuse dans sa foulée que dans sa
prose !!! Bravo les marmots, vous êtes en train de réaliser un véritable exploit !!! Alors continuez comme cela et surtout soutenez vos parents qui semblent déborder un peu moins d'énergie que
vous... ;-) Et encore merci à vous pour les petits moments de plaisir que nous procure la lecture de vos aventure pendant nos heures de... boulot ! Bises à tous !

Marie-Laure 26/07/2013 08:16

Vos récits, vos photos, votre exploit nous ravissent chaque jour un peu plus ! Dieu quel courage vous avez !
Fatigués, mais heureux ! Prenez soin de vous ...
Bisous