Etape 1 - Strasbourg-Grandfontaine

Publié le par hexafoufou

8 sections pour cette 1ère étape.
La trace de la première section est accessible ici.
Pour passer aux suivantes, utilisez le bouton... "suivant".
 
Section
Jusqu'à
A pied
A vélo
Distance (km)
1.1
Hangenbieten
CH & Olivier
HH, MH & Laurent
14.37
1.2
Hangenbieten... un peu plus loin
EH, NH, Clara & Valérie
HH, MH & Laurent
0.5
1.3
Ergersheim
NH & Valérie
HH, MH & Laurent
6.9
1.4
Dangolsheim
MH
NH & Laurent
5.26
1.5
Urmatt
CH
Laurent
15.3
1.6
Hersbach
NH & Olivier
Laurent
7.12
1.7
Schirmeck (gare)
CH & Valérie
Laurent
4.0
1.8
Grandfontaine
NH & HH (1km)
Laurent
2.77
 
Départ : 8h50 -  Arrivée : 16h40
 
 
56.22
 
C'est une matinée ensoleillée qui nous a tirés hors du lit en ce 14 juillet prometteur. Nous avons pris notre petit déjeuner avec Olivier, Valérie et leurs deux filles, Clara et Julie, nos hôtes depuis la veille au soir. C'est donc avec le souvenir d'une agréable soirée que papa, Hannah et moi-même, avons pris le départ, donné par Fernand Kolbeck et accompagnés par Olivier et Laurent. Une certaine confusion s'est installée dès les premières minutes parcourues, notre connaissance de Strasbourg laissant à désirer; ce qui nous a tout de même permis de découvrir un pont couvert des plus sympathiques et un cimetière israélite semblant s'étendre à perte de vue. Une fois sur la bonne voie (une piste cyclable en l'occurrence), l'aventure a enfin pu commencer ! Nous avons parcouru 14 kilomètres le long du canal de la Bruche sous un soleil agréable. Elias et Clara ont ensuite couru 500 mètres côté à côté, avec une énergie enfantine qu'on aimerait voir à tout un chacun. Maman et Valérie ont pris le relais, accompagnées d'un trio de cyclistes de choc : Laurent, Elias et moi. Cette portion du parcours nous a offert de beaux paysages verdoyants et un certain calme malgré une fréquentation importante. La "tornade" m'a un moment disputée la première place de cette drôle de procession avant d'abdiquer, grognon, et à juste titre ! Ergersheim a vu ce deuxième relais s'achever, Hannah et Clara courir sur un vaste terrain de foot ainsi que mon départ en courant, départ également pris par Laurent et maman, à vélo. C'est en apportant ma participation à cette journée que je me suis rendue compte de la chaleur. Malgré un passage particulièrement désagréable dans un Soultz-lès-Bains en travaux où nous avons bien failli nous perdre, je garderai en mémoire la tranquillité propre aux pistes cyclables et la beauté des vignes. C'est à Dangolsheim que papa et Laurent nous ont relayés. Le reste de la troupe y a pris un repas qui tenait plus du banquet que du pique-nique. Au menu : œufs durs, jambon, tomates, fromages, pains, abricots, bananes et kiwis; mais également, et bien que cela ne se mange pas, un cadre sympathique. Hannah a fait ses acrobaties habituelles au bord d'un bassin servant de refuge à un certain nombre de poissons et Clara et Elias se sont pris d'intérêt pour un tunnel romain dont ils ont tenté de forcer l'accès avec conviction. Maman et Olivier, qui n'était plus en grande forme, ont ensuite couru près de 7 km sous une grande chaleur, toujours accompagnés de Laurent. Dans le camping-car Elias et Clara ont regardé Là-haut, visionnant ainsi une aventure tout en en vivant une. Au même moment papa entamait son dernier relais en compagnie de Valérie et Laurent. Ces derniers ont vite cédé leur place à maman et Hannah, laquelle a trouvé qu'il faisait bien trop chaud pour courir, ce sur quoi je suis d'accord avec elle –pour une fois !-. C'est sur ce dernier relais que Laurent et sa femme, Clarisse, nous ont quittés, après avoir partagé ces kilomètres avec nous. Nous sommes arrivés au camping Au Bord de Bruche à 16 heures 30, trop fatigués pour visiter le mémorial de Schirmeck, qu'il nous tenait pourtant à cœur de voir. Nous avons rapidement profité des douches proposées sur place, ce qui nous a fait un bien fou. Hannah et moi avons fait une partie de Ni Oui, Ni Non que j'ai remporté de peu. Nous nous sommes mis à table à 18 heures et avons profité de ces derniers moments passés ensemble. C'est après une belle journée combinant beau temps, partage et sport qu'Olivier, Valérie et leurs filles nous ont quittés. Après cette première journée sur les belles routes d'Alsace, c'est une première nuit sur les couchettes du camping car qui nous attend, en espérant réussir à nous lever demain matin pour créer de nouveaux souvenirs.
 
A suivre…
 
DSCN5334-1024

DSCN5337-1024
 
DSCN5346-1024
 
DSCN5351-1024
 
DSCN5372-1024
DSCN5376-1024
DSCN5380-1024
DSCN5383-1024
DSCN5392-1024
DSCN5396-1024

Publié dans Diagonale 1

Commenter cet article

matttbrrr 17/07/2013 18:05

je ne sais si le plus compliqué est sur les routes/chemins/sentiers... ou dans la prose qui suit (direct, le soir ?) : les articles sont très bien tournés, et suffisamment longs pour permettre de
"rentrer" dans votre périple, même en étant à distance !

TG96 17/07/2013 20:30



Hello Matthieu,


Tu as bien raison ! Le plus dur, ou en tous cas le plus stressant, c'est bien l'après-course


Et ca reste donc (partiellement) secondaire... ce soir, donc, les chiffres ne seront pas en ligne.


 


Christophe


 


PS : un petit bonus ce soir : un nouvel article sous la rubrique "articles de presse"



Zepp 16/07/2013 08:08

Un bon début pour un beau périple !
Bonne route à toute la famille, et RDV en Dordogne !

hexafoufou 16/07/2013 19:14



Bonjour à tous,


MERCI pour tous vos commentaires qui nous font bien plaisir


Bravo Alain ! Ta verve poétique ne faiblit pas... Dès lors, comment le pourrions nous ?


On a la frite, la pêche , la banane, la patate ! Quelle chouette balade !


En attendant le CR du jour de Marion, j'ai publié quelques unes des photos prises lors des 2 premières étapes.


Et puis, je quitte un peu ce portable... car j'y suis depuis plus de 2h... et ile est plus que temps de me joindre à la communauté et de profiter de l'hospitalité de Yoann et de ses parents,
Marie-Laure et Christian.


Christophe



Alain D. 15/07/2013 17:19

Bel article Marion. On sent la graine de journaliste ;-)

Alain D. 15/07/2013 17:18

Tous ceux qui passent le Donon
C'est sûr ce sont déjà des bons
Rambervillers à l'horizon
Ça va chauffer pour les arpions.

Emmanuel FONTAINE 15/07/2013 16:27

Et bien vous voilà donc partis. Je souhaite bien évidemment un long et beau périple à toute la famille sous une météo clémente; cela semble avoir été le cas pour cette première journée d'hier.
Régalez-vous!
Emmanuel.