Deuxième jour de repos... Vulcania, nous voila !

Publié le par hexafoufou

Lorsque je me suis réveillée ce matin le temps semblait s'être arrêté. Personne ne m'avait réveillée, personne ne faisait le moindre bruit. Craignant que notre petit déjeuner royal ne soit compromis, j'ai regardé autour de moi. Papa était bien réveillé et s'habillait déjà. Je me suis levée à mon tour et l'ai imité. Nous sommes sortis sans bruit et avons enfourché nos vélos. Il faisait encore frais lorsque nous sommes allés retirer de l'argent puis acheter les croissants, pains au chocolat et autre viennoiseries constituant notre plaisant rituel. Nous sommes retournés au camping en songeant que nous en avions trop fait et que maman allait nous sermonner, ce qui ne manque jamais d'arriver. Impatiente de m'installer autour d'un bon petit déjeuner, je me suis chargée de mettre la table et d'y poser yaourts, fruits et derniers achats. Les petits se sont attardés sur leurs lits, comme ils savent si bien le faire quand on les attend. Maman leur a préparé leurs chocolats chauds puis nous avons tous pu nous attabler. Une fois le ventre (trop) plein nous nous sommes préparés à partir. Les sept kilomètres qui nous séparaient du site de Vulcania parcourus, nous avons retrouvé mes grands-parents et, ensemble, nous avons pu commencer à découvrir les différentes animations. A peine arrivés nous nous sommes vus confier une mission, la "mission Toba". Nous sommes montés sur des plateformes et avons survolé, secoués au rythme des balancements de notre navette, un supervolcan entrant en éruption. A peine sortis nous nous avons été propulsé à travers les époques pour découvrir les différentes légendes tournant autour des "volcans sacrés". La tête nous a tourné alors que nous passions des Amérindiens aux Massaïs, des Italiens du XVIIème siècle aux japonais et enfin aux habitants de la Polynésie. Imaginez-vous un voyage vous exposant à des sons et des odeurs inconnus au cours duquel vous voyez une petite fille être sauvée d'un ours par la seule présence d'un volcan, un peuple le vénérer pour lui avoir offert des buffles, un autre se prosternant à son pied lors d'une éruption, un autre escaladant ses flancs pour respirer ses vapeurs à la recherche de l'immortalité et une déesse de feu danser autour de vous en chantant… Vous trouverez sans doute en cette magie l'envie de faire un second tour de manège. Pour notre part nous nous en sommes éloignés, des étoiles plein les yeux, pour aller nous asseoir sur des sièges animés dans lesquels nous avons assisté à la simulation du "réveil des géants d'Auvergne". Ces seigneurs ont, dans leur réveil, fait fuir quelques serpents qui sont venus se heurter à nos jambes (la pauvre Hannah n'aurait pas du s'asseoir à côté de moi, sa main en a été quelque peu broyée…), et s'envoler quelques vaches, absolument hilarantes dans leur surprise d'être déplacée par des hélicoptères. C'est d'autres créatures que nous avons affrontées à deux reprises, Hannah et moi, au cours de notre "Dragon Ride". C'est guidées par un petit dragon que nous sommes descendues sous Vulcania pour y découvrir quatre dragons : le dragon de Terre, qui nous a effleurées de sa langue fourchue avec emportement, le dragon d'Eau, au dos rugueux duquel nous nous sommes heurtées, le dragon d'Air, qui nous a éblouies de sa couleur et de la douceur de son regard et enfin le dragon de Feu, qui nous a tout bonnement brûlées. Nous sommes remontées à la surface à une allure folle pour gagner la brasserie du site, dans une dimension un peu plus réaliste. Nous nous sommes installés autour d'une table de sept et avons goûté à des spécialités régionales. J'ai pour ma part mangé une jambonette de dinde absoluement délicieuse accompagnée de pommes de terre et d'un flan aux poireaux. En dessert Maman, Papi, Hannah et moi avons dégusté un succulent macaron à la violette et à la châtaigne. C'est maman qui a trouvé l'ingrédient secret qui composait la crème, soit du Cantal, fromage mais aussi volcan auvergnat. Mamie a, quant à elle, choisi une crème anglaise, papa un plateau de fromage très appétissant et Elias une de ces petites glaces aux bonbons qui me donnent toujours la nausée. Après ce délicieux repas offert par mes grands-parents nous sommes repartis pour de nouvelles aventures ! Nous avons affronté tour à tour une vague scélérate, une avalanche et une tornade ! Nous avons ensuite jeté notre "regard sur les volcans" à travers un écran géant de 415 m2 ! Après nous sommes descendus dans une chambre magmatique avec un capitaine un peu "fou-fou" (comme nous, en fait !) à bord d'une navette dont les soubresauts nous on fait sauter au plafond ! Dans un registre un peu moins palpitant nous avons découvert différents volcans sur toute la surface du globe, en Islande, aux Canaris, en Martinique, en Guadeloupe… J'ai été très attentive lors de la première demi-heure, m'intéressant sincèrement à ce qui nous était dit mais j'ai fini par complètement décrocher. Heureusement les drôles d'intonations, totalement involontaires, de l'animateur étaient la pour nous faire mourir de rire, Hannah et moi. Nous avons quitté mes grands parents après une excellente journée, de loin supérieure à celle passée à Alésia. Nous nous sommes embarqués à bord du camping-car pour une bonne heure de route. Il faisait chaud, nous avions tous franchement hâte d'arriver à Mainsat. Nous nous sommes tout de même arrêtés pour quelques courses. Comme il s'agissait de nourriture ça ne m'a pas dérangée, bien au contraire (eh eh…). Nous nous sommes finalement arrêtés et nous sommes garés derrières la salle des fêtes. C'est sur le parking que nous avons dîné. Au menu : pizza au fromage ou aux anchois, une salade d'endives, un minestrone et des yaourts aux fruits. Hannah et moi sommes allées nous balader dans le village à vélo. Nous avons tenté d'approcher deux chats, dont un nous a nargué avec superbe, et un petit hérisson. Nous nous apprêtons en ce moment à nous coucher, enfin. Demain : réveil à 5 heures 30 pour papa et moi. Hop, hop, hop ça ne rigole pas !

 

A suivre…

 

DSCN6301-1024.jpg

DSCN6304-1024.jpgDSCN6312-1024.jpgDSCN6317-1024.jpgDSCN6319-1024.jpgDSCN6323-1024.jpgDSCN6327-1024.jpgDSCN6329-1024.jpgDSCN6330-1024.jpgDSCN6332-1024.jpgDSCN6333-1024.jpgDSCN6339-1024.jpgDSCN6349-1024.jpg  

 

Publié dans Diagonale 1

Commenter cet article