Ecce Homo --- 80 Huits

Publié le

Vox populi sed not only,
Said Tom Bonbadilom.
Au jardin, je suis l’homme
Que l’homme de la rue barbe aussi.
 
Ravis, nous associons
Aux saisonniers moutons
Des pascales processions
L’octogénique dérélicition.
 
Quand les eighties délassent
Le doux gérontophile,
Spector, maître des masses,
Ressuscite l’indienne file
.
 
Ô patron des sardines,
Massilia Fool System,
Tout ira bien, pas d’blème.
Encore un p’tit coup d’quine !
 
Puisque la Terre est plate
Et qu’on aime les tartines,
Bien sûr qu’elle est trop bath,
Cette gelée d’chloropine
!
 
A la Libération,
On viendra me chercher.
Pour parfaire l’abjection,
Raser le confiné
.
 
Les vieilles forties honnies,
Aux pratiques glaçantes,
Soufflent et meuglent aujourd’hui,
Quarantaine mugissante
.
 
Mais j’ai pris les devants
Et passé la tondeuse.
Au jardin, seul le vent
Rappelle l’ignominieuse.
 
La traque partout a ses hérauts,
Plus légalistes que la loi,
Les miliciens deux-point-zéro
Ostracisant le en-la-loi
.
 
Au fond, le front se rembrunit
Et souffle, insidieux, la devise,
Le ressentiment d’aujourd’hui
Qui hier teintait les chemises.

Publié dans Covidweglauf

Commenter cet article