Etape 3

Publié le

Vendredi 15 juillet
de Glomel (7h40) à Loudéac (16h30)
prévu : 68km   ---  couru : 68km
           
  Section A pied A vélo Distance (km)  
  1 Nathalie - 13,74  
  2 Christophe - 22,26  
  3 Peter Marion 8  
  4 Marion Peter 10,15  
  5 Peter Marion 1,17  
  6 Hannah Elias et maman 2,54  
  7 Elias Hannah et maman 3  
  8 Hannah Elias et maman 0,21  
  9 Nathalie - 7,11  
        68,18  
           

La troisième étape de notre diagonale a commencé avec le départ de maman ce matin à 7 heures 40 et le constat d'une meilleure maîtrise de la carte. Notre coureuse s'est ainsi lancée le long du Canal de Nantes à Brest, comme encerclée par un paysage sinon hostile, au moins impressionnant. Au dessus du canal s'élevaient en effet les premières vapeurs d'eau pour former un épais brouillard tandis qu'en face s'étalait une espèce de paysage de bayou, entremêlant boue et racines pour un effet digne du Seigneur des Anneaux -comme maman nous l'a par la suite rapporté. Une quinzaine de petits lapins l'ont sortis in extremis de ce sombre endroit pour la mener jusqu'à nous dans une petite forêt où Peter et moi nous extasiions devant deux chèvres se reposant paisiblement -et apparemment en toute liberté- à l'ombre des arbres. Maman ayant parcouru les 13 premiers kilomètres de notre étape, papa a pris le relais. Il a poursuivi le long du canal avec lequel maman s'était déjà familiarisée. L'impression qu'il en a tirée a cependant été toute différente, se fixant sur le calme ambiant, auxquels participaient les pêcheurs et les hortensias maintenant bien connus de nous. Un peu plus en avant de son relais notre coureur s'est laissé impressionner par les ruines de l’abbaye de Notre Dame de Bon Repos. A partir de là il a couru à plusieurs reprises côte à côte avec deux cyclistes avec lesquels il a pu discuter. Une alerte a cependant entaché cette agréable section de course, papa ayant en effet ressenti une douleur au niveau du genoux en sortant de Gouarec. Pendant ce temps, Maman, Hannah, Élias, Peter et moi nous promenions dans un charmant petit village. Nous y avons caressé deux petits chats présentés par son petit maître -debout sur son porche- et visité une église dont certaines des marches étaient faites à partir d'anciennes pierres tombales. Il faisait déjà très beau quand papa nous a retrouvés pour laisser partir Peter, que j'accompagnais alors à vélo. Notre troisième coureur a à nouveau pu bénéficier d'une belle piste cyclable, bordée d'enclos abritant chevaux et poneys, et de sections de faux plat montant. Il ne m'a cédé sa place qu'au bout de 8 kilomètres, ajoutant à nouveau un chiffre à son kilométrage journalier. J'ai poursuivi notre route sur la même piste cyclable agréable et ensoleillée jusqu'à clore mon relais de 10 kilomètres. N'ayant alors toujours pas rejoint le camping-car et ses habitants, qui nous attendaient à un kilomètre de là, j'ai laissé Peter achever notre course toujours aussi frais. Lorsque nous nous sommes arrêtés nous avons trouvé papa occupé à discuter -une fois n'est pas coutume- avec nos cyclistes préférés mais l'avons vite laissé pour prendre notre repas de midi -à 14 heures. Hannah est alors partie courir 2,5 kilomètres, suivie de près par Élias et ses retentissants 3 kilomètres sous le soleil. Blessée dans son orgueil -ou pas- Hannah a achevé cette section pour rejoindre le camping-car en bondissant -tel le lapin que papa venait justement de photographier. Notre lapin et notre petite taupe une fois à bord, nous avons pu remettre les voiles, laissant maman finir cette troisième étape par un relais de 7 kilomètres. Alors qu'elle peinait avec son pied légèrement douloureux et la chaleur, ses petits monstres dévalisaient l'Intermarché de Loudéac -et particulièrement le rayon des gâteaux, à défaut de celui du chocolat, auquel nous n'avons dérobé qu'une plaque-. Notre arrivée au camping Aquarêv nous a quelque peu déçus. En effet nous nous attendions à un accès à la baignade mais n'avons pas trouvé de piscine. Cependant, à défaut d'être accessible, le lac bordant les emplacements offrait de très beaux alentours aménagés. Peter et moi, fatigués mais courageux, avons accompagné Hannah et Élias -pas le moins du monde fatigués- pour en faire le tour et en tester les différentes aires de jeux. Nous avons ensuite -et enfin- pu profiter des sanitaires, nous changer et partager un bon repas en famille, alors que nous renouions avec le vent frais de fin de journée.

Etape 3
Etape 3
Etape 3
Etape 3
Etape 3
Etape 3
Etape 3
Etape 3
Etape 3
Etape 3

Publié dans Diagonale 2

Commenter cet article

Antonin P. 17/07/2016 16:40

Coucou les sportifs, j'espère que vous allez bien. Vu les photos sur le site, ça doit aller

papmam 15/07/2016 22:24

DD a vu avec nous le compte-rendu de votre journée.Bravo
Nous prenons la route demain pour vous retrouver dimanche au Mont St Michel.
Bises