Etape 10

Publié le

Dimanche 24 juillet
de Ormoy-la-Rivière (7h) à Episy (16h)
           
  Section A pied A vélo Distance (km)  
  1 Nathalie - 17,62  
  2 Christophe Guillaume 23,54  
  3 Marion et Arnaud Peter et Guillaume 8  
  4 Peter et Arnaud Marion et Guillaume 6,11  
  5 Hannah et Arnaud Elias, maman et Guillaume 3,98  
  6 Elias et Arnaud Hannah, maman et Guillaume 4,85  
        64,1  
           

C'est maman qui nous a tous devancés ce matin, quittant le camping à 7 heures. Cette avance n'a cependant pas duré, maman prenant rapidement une mauvaise direction et partant ainsi pour 17 kilomètres au lieu de 14. Malgré ce premier dépit notre coureuse s'est vite consolée sur une petite route de campagne succédant à la première route passante. Une découverte surprenante a quelque peu marqué les mémoires : deux champs de cannabis, entre lesquels maman a couru en toute innocence de cause. Arrivée à notre rencontre avec une douleur à la cheville due peut être à ses chaussures -utilisées depuis pourtant un moment- la coureuse a pu rejoindre ses pénates alors que papa prenait le relais pour parcourir 24 kilomètres. Lui qui redoutait une section pénible est au contraire passé par de belles petites routes traversant des villages aux maisons de pierres ou encore des champs de blé vallonnés enchâssés dans la forêt. Après un départ difficile -la marche ne cédant que lentement à la course- notre coureur a su retrouver sa foulée. Accompagné de Guillaume à vélo sur les 13 derniers kilomètres, il a ainsi fini a une allure de 5'10/km. Pendant ce temps, le camping-car passait la Méridienne Verte, une ligne composée d'arbres plantés du nord au sud de la France, pour retrouver son coureur, papi et mamie, les tontons Dédé et Pascal, Arnaud et Claire et leurs filles ainsi que le pique-nique. Une partie de l'équipe s'est ainsi tranquillement restaurée à Arbonne-la-Forêt alors que Peter et moi nous préparions pour notre section de course. J'ai pris le premier relais, accompagnée par Arnaud à pieds et Guillaume et Peter à vélo. A alors commencé la « Bellifontaine », soit la traversée de la forêt de Fontainebleau selon papa, avec son lot de carrefours, entraînant moult arrêts destinés à consulter la carte ainsi que quelques erreurs de parcours. Si on peut retenir de cette section les pittoresques rochers et leur couverture de mousse, le soleil perçant à travers les feuillages, les cyclistes se souviendront surtout de passages au ralenti à travers le sable, ou encore le pied à terre en montée comme en descente. Les combattants s'en sont cependant sortis, coureurs comme accompagnateurs-cyclistes et Peter et moi avons respectivement pu parcourir nos 7 et 8 kilomètres, après quoi nous attendait un réconfortant repas fait de pain frais et de fromage. Mais déjà l'équipe repartait, avec un Élias qu'il fallait encore tirer du fond de sa mauvaise humeur. A vélo aux côtés de Guillaume et maman au départ, il a laissé Hannah courir -bien courir même!- ses 4 kilomètres avec Arnaud, son parrain, pour ensuite courir 4,85 kilomètres, ce qui l'a apparemment remis d'aplomb. Sur cette dernière section encore, dans le sable comme sur les pavés, les cyclistes on eu du mérite ! Cette journée, qui s'est finie assez tardivement, a trouvé sa récompense dans la soirée passée en partie chez Arnaud et Claire et en partie au restaurant. Là Peter a enfin pu consommer la dose de viande que son corps demandait avidement -quoique, je crois déjà l'entendre réclamer- et enfin toute la famille a pu se détendre... pour mieux repartir le lendemain !

Etape 10
Etape 10
Etape 10
Etape 10
Etape 10
Etape 10
Etape 10
Etape 10
Etape 10
Etape 10
Etape 10
Etape 10
Etape 10

Publié dans Diagonale 2

Commenter cet article

alaind 25/07/2016 13:36

Hé Nathalie, pas la peine de faire la sobre avec ta bouteille de Pulco quand on sait que tu batifole dans les champs de cannabis ;-)

Nathalie 26/07/2016 18:42

Je n'ai fait que longer les champs ! Par contre aujourd'hui c'était champs de pavot ;-)

alaind 25/07/2016 13:32

Hé ben voilà, je m'absente quelques jours et vous en profitez pour vous glisser déjà à la 10ème étape.
Bravo à toute l'équipe pour votre courage.
J'imagine que vous cheminez maintenant aux côtés d'une nouvelle passagère, la bien nommée "Mlle La Fatigue". Cheer up vous approchez de la Lorraine... Pardon, du Grand Est.