Parfums de diagonale

Publié le par Christophe

Dans 8 mois, il sera temps d'embarquer pour une nouvelle diagonale à courir en famille : la transversale Brest-Strasbourg.
 
8 mois, c'est beaucoup et peu à la fois.
Cela peut paraître très loin, notamment si l'on pense à la préparation physique... qui peut attendre encore un peu (pour l'instant, on travaille plutôt l'allure 10km et les séances en côte... pas vraiment l'allure diagonale), mais c'est par contre maintenant qu'il convient de peaufiner la logistique et en particulier de dessiner précisément le parcours afin d'atterrir chaque soir dans un camping accueillant et équipé.
 
La première moitié du parcours nous mènera donc de Camaret à la Forêt de Fontainebleau.
Pourquoi Camaret et pas Brest même ? Eh bien, parce que la première diagonale nous avait vus partir du site strasbourgeois de l'ENA, bien sûr !
Et alors ? Ah oui, c'est vrai... le rapport n'est ni direct ni évident. Il se peut même qu'il soit tiré par les cheveux (et qu'il ne m'en reste plus guère à force de pratiquer de la sorte). Vous trouverez donc l'explication de cet excentrement ci-dessous, en note de bas de page.
 
Le début de cette trace estivale 2016 est donc arrêté, à l'exception peut-être de la 10ème étape qui nous verra traverser la Forêt de Fontainebleau, terrain de jeu de mon petit frère, Arnaud, à qui je laisserai le soin, s'il le souhaite, de personnaliser l'itinéraire afin qu'on en prenne plus sûrement plein les yeux... et sans doute un peu aussi "plein les gambettes", en prenant garde toutefois à rester en état pour la suite de l'aventure.
             
    Commune
De départ
Distance
(km)
D+
(m)
D-
(m)
 
  J01 Camaret-sur-mer 67,2 1020 950  
  J02 Brasparts 64,5 880 790  
  J03 Glomel 68,1 570 620  
  J04 Loudéac 77,8 530 640  
  J05 Tinténiac 74,7 660 560  
  J06 Pontmain 60,4 620 600  
  J07 Bagnoles-de-l'Orne 68,2 680 710  
  J08 Mêle-sur-Sarthe (Le) 78,8 710 700  
  J09 Courville-sur-Eure 77 210 300  
  J10 Ormoy-la-Rivière 68 650 650  
             

__________________________________________________________________________

Pourquoi Camaret et pas Brest même ?
Eh bien, parce que la première diagonale nous avait vus partir du site strasbourgeois de l'ENA, bien sûr !
...
Initialement nous devions partir de Brest, mais peu de temps après la numérisation et publication d'une première ébauche, et suite à une suggestion d'Hervé Rozec, j'avais finalement décidé d'excentrer le départ un peu plus à l'ouest en le positionnant à la Pointe Saint-Mathieu.
Et puis, tout récemment, en reprenant la numérisation, nous nous sommes rendus compte qu'il y avait bien mieux - bien plus symbolique ! - à faire... en plaçant cette nouvelle diagonale familiale sous la protection de "grand-papa", le père de Nathalie, qui nous a quittés fin 2009. En effet, "grand-papa", souvent, à la fin du repas dominical nous annonçait, rigolard : "Et maintenant, je vais vous chanter Les Crapauds". Ce à quoi nous répondions en coeur : "Non, nous préférons entendre la chanson du Curé de Camaret dont on nous a tant parlé !" (mais que jamais nous n'ouïmes... ni, heureusement, les petits enfants attablés qui en auraient sûrement perdu l'ouïe... et sans doute l'appétit). Ce moment-là était toujours une bonne partie de rigolade et reste aujourd'hui un souvenir qui réchauffe le coeur.
Le départ de Camaret-sur-mer s'imposait donc.
De même l'arrivée sur le site strasbourgeois de l'ENA... qui reste la première fabrique d'animaux politiques, à commencer par les pingouins élyséens, renards du Luxembourg et autres crapauds des Sofitels.
Parfums de diagonale

Publié dans Diagonale 2

Commenter cet article