Gouverner c'est prévoir

Publié le

(se) Projeter, c'est entrevoir.
 
Publier, c'est jubilatoire.
 
Hiberner, c'est provisoire.
 
D'où nous tirons, comme une évidence, que si d'aucuns se projettent déjà en mai 2017, c'est à coup sûr aller un peu vite en besogne et passer coupablement sous silence la déflagration attendue en juin 2015 qui prépare le chemin à l'échéance majeure de juillet 2016.
Enfin... ce que j'en dis, moi...
CH (du GPPH)
 
PS : Comme à l'accoutumée, la bande-son du jour est en accord avec le sujet voire en rapport avec l'actualité. Après le temps des cerises vient la volte des vertugadins. Merci donc au Merle moqueur et à feu Maître Bashung d'orchestrer avec un minimalisme exacerbé cette Valse des Résidents de la République où, plus que jamais, le rose a des reflets bleus.

Publié dans Intercontrat 2

Commenter cet article